Le casino de Foncillon 1885

Nadu-MARSAUDON-CP-royan-casino-de-foncillon

Article publié le 19 mars 2013
Marie-Claude Bouchet

Un troisième casino est inauguré en 1885, situé directement sur l'esplanade de Foncillon, la façade noble de la ville, avec ses grands hôtels et ses demeures aristocratiques. Ce quartier, entre le port et le début de l'avenue de Pontaillac, était appelé le « haut Royan » et pas seulement pour des considérations topographiques. Le nouvel édifice, de fière allure, était l'œuvre de l'architecte bordelais Alfred Duprat. Sa silhouette nous est rappelée aujourd'hui par la villa Les Campaniles, Boulevard Garnier. Il présentait une façade de 45m de long, encadrée par deux campaniles et son décor sculpté, à l'extérieur comme à l'intérieur, évoquait le monde de la mer, avec des coquillages, des tritons, des filets de pêche. Au rez-de-chaussée, s'ouvrait une salle de théâtre de 600 places « richement décorée, vibrant dans un crescendo de couleur et d'harmonie sous le chatoiement des toilettes et l'éclat des lustres ». On aura reconnu avec cette description, le style enthousiaste de Victor Billaud dans son Guide de Royan. En effet, le journaliste, depuis 1876, assurait, avec le soutien du maire Frédéric Garnier, la publicité de la station balnéaire et il ne tarissait pas d'éloges sur le Casino de Foncillon où se succédaient les représentations données par les troupes les plus renommées, les concerts de l'orchestre de 50 musiciens qui se produisait chaque après-midi à 5 heures et lors des grands bals. On a pu dire à juste titre que la période faste de ce casino, entre 1885 et 1895, marquait aussi l'âge d'or de Royan, fréquenté alors non seulement par des gens fortunés mais par une élite de l'esprit et du talent, les Charpentier, Zola, François Coppée, Massenet, Castagnary, Alphonse Daudet...
Le Casino de Foncillon poursuivra ses activités après la création du casino municipal en 1895 et sera racheté en 1899 par la Société du Casino Municipal devenue Société des Casinos. Il fermera en 1909, à cause d'une loi sur les jeux qui occasionnera une baisse sensible des profits. Après la guerre de 1914-1918, le Palais de Foncillon, vendu à Elie Volterra pour en faire un hôtel de luxe, fut finalement racheté en 1927 par le Maire, Paul Métadier, qui ensuite seulement, fera entériner la dépense par son conseil municipal. Le petit casino, toujours conservé avec son parc, deviendra la Mairie. Et le grand abritera le Musée et une salle des Fêtes. En 1938, il deviendra  Palais des Congrès, accueillant celui de la S.F.I.O., avec Léon Blum. En juin 1940, les Allemands occupent Royan et le Palais de Foncillon abrite le mess de la Kriegsmarine. Il sera détruit comme une grande partie de la ville lors du bombardement du 5 janvier 1945.

 

La programmation 1891 du Casino de Foncillon

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Partenaire

logo maison blanche