Baraton René

Architecte à Royan (Monestier 1874 - Royan 1960).
Fils de Pierre Baraton, secrétaire de la mairie de Royan, et d'Anna Chaillé de Néré, René Baraton occupa entre les deux guerres la fonction d'architecte de la commune de Saint-Palais-sur-Mer. Le début de sa carrière semble marqué par des oeuvres mineures. Il travaille notamment à la restauration du temple de Saint-Sulpice-de-Royan (1904), au monument Alfred Amiot, élevé dans le cimetière protestant de Royan (1904), à la construction de la mairie-école de Saint-Sulpice-de-Royan, ou à la reconstruction de la sacristie de l'église de Mornac.
Comme architecte de la ville de Saint-Palais, il fournit les plans de l'école communale (1924), ceux du bureau de poste de Courlay (1933) et ceux d'une troisième classe à édifier à l'école du quartier du vieux clocher (1935).
Au moment de la reconstruction de la ville de Royan, René Baraton s'associe avec les architectes Marc Hébrard et Jean Bauhain. Comme il appartenait à la loge maçonnique de Royan, il fut chargé de la reconstruction de son siège, puis signa avec ses deux confrères le projet de remise en état et de transformation en hôtel de ville de la villa Les Palmiers (1947).
L'oeuvre privée de René Baraton est révélée par quelques signatures, comme celles qui figurent sur la villa Les Palmiers (à Saint-Palais-sur-Mer), le monument funéraire de la famille Pomarel, au cimetière des Tilleuls, à Royan, celui d'Achille Richard, au cimetière de Saint-Palais-sur-Mer, ou sur une maison située rue de Campet, à Saujon.

Frédéric CHASSEBOEUF

 


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...