Petite histoire chronologique

Emile Zola

23 mai 1902 Le conseil municipal de Royan adopte à l’unanimité le projet de transformation de l’institution secondaire libre dirigée par Victor Fohrwerk en Institut collégial.
30 mars 1903 L’architecte municipal Jules Bureau adresse au maire de Royan, Frédéric Garnier, les premiers plans de l’Institut collégial projeté.
28 septembre 1903 Les quinze planches des plans définitifs de l’Institut collégial sont signées par l’architecte municipal Jules Bureau.
21 avril 1904 Adjudication des travaux de construction de l’Institut collégial (maçonnerie, de charpenterie, de couverture, de zinguerie, de menuiserie, de serrurerie, de plâtrerie, de peinture et de vitrerie).

 
plan de la façade

5 juillet 1905 Adjudication des travaux d’installation de l’eau, du gaz, de carrelages et de revêtements.
6 août 1905 Mort à Contrexeville du sénateur maire de Royan, Frédéric Garnier, qui est à l’origine de la construction des bâtiments du collège.
23 septembre 1905 Création de la société anonyme de l’Institut collégial de la ville de Royan, établissement des statuts et nomination des premiers administrateurs.

 
photo de classe

2 et 3 octobre 1905 Première rentrée des élèves internes, demi-pensionnaires et externes de l’Institut collégial.
10 octobre 1905 Signature de la convention d’utilisation des locaux de l’Institut collégial, entre le maire de Royan et le président du conseil d’administration de la société anonyme de l’Institut collégial.
15 novembre 1905 Première inspection de l’Institut collégial par M. Cons, recteur de l’Académie de Poitiers, et M. Bruneau, inspecteur de l’Académie en résidence à La Rochelle.

 

14 mars 1906 Visite officielle de l’Institut collégial par André Régnauld, préfet de Charente-Inférieure, accompagné du député Charles Torchut et du maire de Royan, Albert Barthe.
1914-1918 Pendant la première guerre mondiale l’Institut collégial est réquisitionné et sert d’hôpital militaire.
1924 Victor Forhwerk prend sa retraite et l’Institut collégial devient un collège d’Etat dirigé par M. Broussin, le premier principal.

 
Réunion de professeurs

12 septembre 1924 Délibération du conseil municipal qui approuve le projet d’agrandissement du collège, rédigé par l’architecte Georges Vaucheret.
31 octobre 1924 Signature par l’architecte Georges Vaucheret des devis, plans et élévations définitifs des travaux d’agrandissement projeté au collège Emile Zola (construction de l’aile est)
25 janvier et 30 mars 1926 Adjudication d’une partie des lots des travaux d’agrandissement du collège Emile Zola et traités de gré à gré passés entre Paul Métadier, maire de Royan, et des entrepreneurs de travaux publics, de couverture et de plâtrerie à Royan, par lesquels ces derniers s’engagent à réaliser les travaux d’agrandissement non adjugés.
10 mars 1927 Procès-verbal de réception définitive des travaux d’agrandissement du collège.

 

1939-1940 Le collège subit d’importantes transformations intérieures pour pouvoir accueillir les nombreux élèves fuyant la guerre. Les deux grands dortoirs du premier et second étage sont transformés en salles de classe, ainsi que l’appartement du principal, dans l’aile ouest.
Printemps 1944 Le collège est évacué. Seules les classes d’examen continuent de fonctionner.
14, 15 et 16 avril 1945 Au moment de l’attaque de Royan par les forces françaises, le collège reçoit un certain nombre d’obus, lesquels ouvrent de fortes brèches dans la partie est du bâtiment. Les traces de ces événements sont toujours visibles sur certaines parties du bâtiment : la pierres de taille calcaire a conservé depuis, à certains endroits, une teinte rose qui est le signe d’un choc thermique important.
Octobre 1945 Après la libération de la ville, les cours reprennent au collège, mais avec des effectifs très réduits en raison de la destruction de très nombreux logements, et dans des locaux très délabrés et sans chauffage.
29 avril 1948 Inauguration officielle des bâtiments du collège entièrement remis à neuf.
1960 En raison de l’augmentation des effectifs, la ville de Royan décide de faire agrandir les bâtiments du collège Emile Zola. Elle fait élever les bâtiments B et C ainsi qu’un internat sur des terrains acquis par la ville au lieu-dit «La Triloterie ». Ces bâtiments sont livrés pour la rentrée 1960-1961.

 
La cours et les bâtiments

16 septembre 1960 Le collège Emile Zola devient officiellement le lycée Emile Zola. Les effectifs augmentent très rapidement.
L’extension de 1960 se révèle vite insuffisante en raison de la progression démographique et de la démocratisation de l’enseignement.
12 septembre 1972 Après la construction de deux nouveaux édifices à La Triloterie (un nouveau collège et un lycée à proximité de l’internat élevé en 1960), le lycée Emile Zola devient un C.E.S. (Collège d’Enseignement Secondaire).
Septembre 1976 Le C.E.S. Emile Zola est nationalisé, ce qui signifie qu’il dispose d’une autonomie financière et de personnel. Seul l’entretien du gros oeuvre reste à la charge de la ville.
1er janvier 1986 Dans le cadre de la loi de décentralisation, la charge de l’entretien des bâtiments est transférée au Conseil Général.

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Gagnez Royan

Gagnez Royan