Oh les beaux jours!

Renaud Barrault image

Par Jean-Louis Tacquet

...Quelques jours après, le Festival commençait. Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud étaient attendus. Nous allâmes les récupérer à Angoulême pour leur éviter de fastidieux changements de trains. Dans la voiture qui les rapprochait de Royan, l'un et l'autre évoquaient leurs souvenirs. Madeleine Renaud, passant à Saintes, nous a narré dans le détail l'atmosphère de la salle où, quelque 50 ans en arrière, elle avait, jeune comédienne, participé à telle pièce de théâtre. Arrivée à Royan, elle nous dit avoir, adolescente, fait ses premières armes au casino, pendant les vacances familiales. Cette première prestation aurait décidé de la carrière de la grande Madeleine.
La suite ? Au terme du voyage, le 4 avril 1967, Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault nous offraient en «presque» première française, sur la scène du petit et regretté Casino de Royan, une interprétation inoubliable d'Oh les beaux jours de Beckett. C'est ainsi qu'un jeune pêcheur de congre est devenu Hamlet, Baptiste, le cycliste de Drôle de Drame et l'émouvant Willie de Oh lesbeaux jours. Et, pour Madeleine Renaud, quel parcours, entre la fable récitée par la petite fille, au casino, au cours d'une fête enfantine, et sa prestation dans le rôle de Winnie !

Récit extrait du livre de Henri Besançon : Festival International d'Art Contemporain de Royan 1964-1977, Éditions Bonne Anse

Pour découvrir ce livre

Le catalogue des éditions Bonne Anse

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Partenaire

logo maison blanche