Jazz'in Vaux 2005-2006

En 2003, lorsque fut lancée l'idée d'organiser des concerts de jazz à Vaux-sur-Mer, pendant la saison d'hiver, cela apparut à beaucoup comme une initiative risquée.

Ces gens-là se trompaient car dès la première séance avec le Deptra Jazz Quartet le 5 décembre 2003, (Michel Boudjema, Carl Schlosser, David Salesse et Patrick Filleul) dans la Salle Equinoxe, une foule enthousiaste se pressait (plus de 100 spectateurs à quelques jours de Noël). Le 30 janvier 2004, avec le principe adopté des réservations, ce fut (surprise !!!) le doublement de la fréquentation.

Il est vrai que l'aménagement de la salle, grâce au dynamisme et à l'inventivité des bénévoles de l'Office de Tourisme épaulés par les élus de la Commission Animation de la mairie, avait de quoi séduire : petites tables fleuries avec nappes colorées, ballotins, tartelettes et boissons à disposition des spectateurs... Un vrai cabaret ! Et des musiciens et chanteurs qui ont l'habitude des grandes scènes nationales et internationales.

Pour la saison 2004/2005, malgré quelques réticences de l'organisateur dont les bénévoles étaient amplement mis à contribution, il fut prévu quatre concerts :

  • 29 octobre 2004 Nicolas Folmer
  • 10 Décembre 2004 Slapcast avec Daniel Huck 
  • 28 janvier 2005 Deptra Jazz quintet avec la chanteuse Sacha
  • 4 mars 2005 Marc Thomas quartet

Chaque fois, il y eut plus de 150 spectateurs avec une pointe le 28 janvier, à 209 spectateurs. Une salle pleine et ravie. Des artistes encore plus heureux que les spectateurs. Des spectateurs qui avaient pris goût et revenaient.

Inutile de préciser que tout le monde était d'accord pour organiser une saison 2005 / 2006, plus réussie encore que les précédentes. Jacques Chauvain, animateur départemental et grand amateur de jazz, s'y est employé, essayant de créer la nouveauté avec deux soirées thématiques dont la première le 28 octobre 2005, en hommage au grand Duke Ellington.

 

Programmation

Soirée Duke Ellington
image008

L'invité de cette soirée sera le trompettiste François BIENSAN, qui sera accompagné pour ce concert par les habitués de nos soirées jazz, Michel Boudjema au piano et Carl Schlosser au saxophone. Le batteur Vincent Cordelette et le contrebassiste Raphaël Dever compléteront ce quintet.

Trompettiste, compositeur et arrangeur, François Biensan est né en 1945 à Bordeaux. Il commence à jouer de la batterie New Orleans à 16 ans. De 1964 à 1970, il fait partie du quartet de Christian Morin et apprend la trompette en autodidacte. En 1971, il est engagé comme trompettiste des “Swingers” et se fixe à Paris. Fin 1973, c'est comme batteur qu'il rejoint Marc Laferrière. Il participe en 1979 au festival de Nice avant de monter son premier septet dans lequel il joue trompette et bugle, compose et écrit les arrangements. S'en suit un premier album “Jumpin' with Sam” avec le batteur qui accompagna Duke Ellington pendant 15 ans : Sam Woodyard. Il se produit ensuite avec de nombreux jazzmen : Hal Singer, Bill Coleman, T. Bone Walker, Benny Carter, Lee Konitz, le Golden Gate Quartet…

En 1984, il rejoint la “Super Swing Machine” de Gérard Badini pour une aventure de 16 ans et participe en 1993 à la création du big band de François Laudet. Il reçoit le prix Sidney Bechet de l'Académie du Jazz en 1985.

En tant qu'arrangeur, François écrit des orchestrations pour de nombreux shows télévisés : Certains Leeb Swing, Les Molières, Le Grand Echiquier, Champs Elysées, Le Téléthon. Il réalise également une série d'arrangements sur les thèmes de Duke Ellington pour Dee Dee Bridgewater.

 
Michel Delage Jazz Company
image010

Dans l'esprit des grandes formations jazz et music-hall des années 1940-1960, Michel Delage Jazz Company présentera un répertoire «très swing» regroupant des chansons américaines et françaises revisitées et arrangées par lui-même.

Cet ensemble composé de 11 musiciens pour la plupart issus de la région Grand Ouest possède un son et une personnalité qui n'appartient qu'à lui, grâce aux talents d'arrangeur de son leader mais aussi grâce à la complicité que l'orchestre établit rapidement avec le public.
Michel Delage Jazz Company, c'est l'assurance du bonheur musical à l'état pur et pour être un auditeur comblé, pas besoin d'être un spécialiste des notes bleues. Count Basie, Duke Ellington, Sinatra, Armstrong mais aussi Henri Salvador, Trénet, Nougaro... Tous les grands du jazz sont là, loin de toute imitation. Au total, une musique d'une grande qualité, où chaque note, chaque tempo est parfaitement huilé et irréprochable. Un jazz joyeux, simple, vivant.

 
Soirée Jazz Manouche, hommage à Django Reinhardt
image014

Le 27 janvier 2006, Patrick Saussois, une vedette internationale de la «gypsie music», accompagné de Fabrice Évain à la contrebasse et du guitariste manouche Younn Derrien, invite le batteur Rudy Bonin pour honorer la mémoire du grand Django qui l'a grandement inspiré au début de sa carrière : ça bougera, on peut en être assuréApparu pour la première fois sur scène en 1966 à l'âge de 12 ans, ce n'est véritablement que depuis 1976 que Patrick Saussois est présent sur la scène du jazz français. Musicien d'un rare éclectisme, son répertoire va du jazz des origines (New-Orleans, blues...) aux standards de toutes époques, en passant par les «hits» américains des années trente à soixante, la musique brésilienne, la chanson française, le folklore d'Europe centrale et bien entendu la musique traditionnelle tzigane et manouche.

Et c'est d'ailleurs dans le domaine de la «gypsie music» qu'il est principalement reconnu par le public comme de ses pairs, grâce notamment à son ensemble Alma Sinti qu'il fonde en 1996. S'articulant autour du dialogue accordéon / guitare, ce groupe se produit sur les grandes scènes européennes et a effectué en septembre 2004 une seconde tournée Nord-américaine, après que son leader a reçu le prix Sidney Bechet de l'Académie du jazz en décembre 2002.

Quant à Rudy Bonin, ses expériences au sein de multiples formations jazz et auprès de très grands noms de la scène française prouvent à elles seules le talent de ce batteur actuellement en préparation d'un album avec Francis Bourrec.

 
Alain Jean-Marie Trio
image018

Le remarquable Carl Schlosser que l'on entend chaque saison enflammer la salle Equinoxe, invite Alain Jean-Marie et son trio.
Né à Pointe à Pitre en 1945, Alain Jean-Marie s'installe à Paris en 1973 et s'impose très vite sur les scènes de la capitale.

Amateur de biguines, il a découvert le jazz à 13 ans quand il participait aux bals populaires de sa Guadeloupe natale.

Il accompagne les plus grands : Sweet Edison, Chet Baker, Buddy de Franco... Cela lui permet, dit-il, de vivre des rencontres très intéressantes et de jouer avec de remarquables musiciens.
Le batteur du trio sera Philippe Soirat qui participe souvent aux concerts d'Alain Jean Marie. Il a fait aussi partie des formations de Laurent Coq, de Carl Schlosser et du Belmondo Quintet.
Gilles Naturel, après avoir appris le piano dès 6 ans et le violon à 8 ans, a étudié la contrebasse en autodidacte. Il est le bassiste habituel d'Alain Jean-Marie Trio.

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Partenaire

logo maison blanche