Histoire du Garden-Tennis

Un Violon sur le Garden

Pour fêter le centenaire du Garden Tennis et la sortie du livre, un match d'improvisation au piano a eu lieu en juillet 2012 sur le court central, dans le cadre d'un Violon sur la Ville. Les Éditions Bonne Anse étaient présentes et l'auteur Nathalie Daury Pain a dédicacé son livre. Reportage pour France 3 de Christine de Ponchalon.

 

 

Un livre pour le centenaire

Article publié par Anne-Sophie Bretin le 15 juin 2012

Nathalie Daury-Pain retrace la naissance du tennis en Pays Royannais, qui va de pair avec la fondation du Garden-Tennis de Royan, l’un des plus anciens clubs de tennis au monde qui fêtera prochainement son centième anniversaire. Un ouvrage richement documenté et illustré de photographies et d’archives inédites.

Femmes chapeautées, hommes vêtus de pantalons de flanelle blancs… Au tout début du XIXe siècle, le tennis, ce sport venu tout droit d’Angleterre, conquiert les plages de Royan en s’imposant comme le symbole du raffinement et de l’élégance bourgeoise.  La plage de Pontaillac devient ainsi  rapidement le lieu de prédilection des amateurs de raquettes ; hommes et femmes s’y retrouvent pour s’adonner à leur nouveau loisir, dans une ambiance conviviale et sportive.

Double mixte

Double mixte à Pontaillac en 1907

 

PrunierConscient que le tennis est un sport en vogue, le Cognaçais Marcel Prunier, un habitué de Royan, a un jour l’idée de fonder un club afin d’offrir à la haute société dont il fait partie un espace de jeu autre que les plages. C’est ainsi que naît en 1910 le Garden Tennis ; des terrains de terre battue sont construits à proximité du Fort du Chay. 
Commence alors l’organisation de tournois accueillant les plus fines raquettes françaises et étrangères. Pendant les Années Folles, le Garden-Tennis répond à la soif de distraction résultant de la Grande Guerre.  Les icônes de cette période sont Jean Samazeuilh,  un habitué du club, fidèle participant de la Coupe Davis dès 1919, ou encore Daniel Lawton.

 

   Le fondateur du Garden Marcel Prunier

 

L’année 1930 marque un tournant dans l’histoire du Garden : en effet, ce dernier apparaît pour la première fois dans le Code Officiel de la Fédération Française de Lawn Tennis. Le voici ainsi décrit : « Vue magnifique sur la mer, les plus beaux jardins et pergolas de la Côte d’Argent, douze courts superbes. »

Photo I.Duras

Mmes Verdeaux, Lantzberg et Levez-Dorville, coll. I. Duras.

 

La seconde guerre mondiale sonne une période trouble  : en effet, le club est réquisitionné par les soldats allemands qui occupent Royan ; les courts sont camouflés et laissent place à un hangar pour camions… Nous sommes alors bien loin du faste et de la convivialité du club dans ses heures de gloire !

Après la guerre, l’arrivée d’un homme à Royan permet à l’établissement de se reconstruire : jeune professeur d’éducation physique, Pierre Camblong coordonne la résurrection du club, devenant par la suite, pendant 43 ans, tour à tour capitaine de l’équipe première, entraîneur, secrétaire général, président.

tournée Kramer

Double sur le central pendant la tournée Kramer

 

La fin des années 50 ouvre les belles années du club. En 1957, ce dernier se voit proposer par la Fédération Française de Tennis d’accueillir la tournée Kramer. L’occasion est donnée pour la structure de recevoir les meilleurs tennismen du monde : Pancho Gonzales, Ken Rosewall, Tony Trabert… La présence de grands noms du tennis fait perdurer le succès du site tout au long des années 60.

Dans les années 70 rayonne l’âge d’or du Garden ; des circuits d’été sont organisés par la Fédération Française de Tennis. Des tennismen illustres continuent de fouler la terre battue du club, dont le célèbre Goven.  En 1980 arrive LA star du  tennis français, devenu champion national l’année précédente : Yannick Noah. Le jeune Suédois Mats Wilander, alors inconnu du grand public, traverse lui aussi les allées du Garden à la même époque. 

Y. Noah repos

Yannick Noah au repos, en 1980

 

En 1988, le n°2 marocain Abdel Nadini est invité à rejoindre l'équipe première du Garden par le président du club Didier Simonnet; entre 1990 et 1992, l'équipe 1, qui a pour capitaine Patrick Stipal, passe brillamment de la nationale 4 à la nationale 2. L'âge d'or du club se fortifie...

Tout au long des années 90, le Garden accueillera l'Equipe de France pour la préparation de la Coupe de Galéa puis de la Coupe Davis. Yannick Noah, Guy Forget, Henri Leconte ou encore Arnaud Boetsch, toutes les grandes stards françaises de l'époque se donnent rendez-vous au club royannais: le public local s'extasie et se presse devant les portes de l'établissement pour rencontrer leurs idoles. Par la suite, le Garden continuera d'accueillir régulièrement des compétitions de prestige, tel que le championnat de France Universitaire en 2004.

équipe roc

L'équipe du ROC tennis en 1992

En cent ans, le Garden a su s'imposer comme un lieu emblématique du sport royannais; fort de son prestige et de sa renommée, le club poursuit aujourd'hui son travail autour de l'amour du sport et de la réussite

Pour de plus amples informations sur l'ouvrage, rendez-vous sur le site des éditions Bonne Anse.

 
affiche

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...