Académie Musicale de Royan

Article publié le 15 juillet 2012
par Julia Roy

Photos coll. M. Faup-Pelot

marine articleEn entrant dans le jardin de Marine, à Vaux-sur-Mer, on peut entendre quelques notes de violon. Marine Faup-Pelot, 20 ans, est étudiante en psychologie à Bordeaux mais bientôt, on l'espère, elle sera violoniste au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon (CNSM), l’un des meilleurs. C'est une longue histoire entre Marine et la musique et c'est à travers son expérience que nous découvrons les coulisses de l'Académie Musicale de Royan.

Marine commence le violon à six ans à l'école de musique de Royan. A quinze ans, elle intègre le conservatoire Jacques Thibaud de Bordeaux. Cette année, elle vient d'obtenir son diplôme d'études musicales (DEM).

Notre violoniste fait partie de l'aventure de l'Académie Musicale depuis le début. Elle revient tous les ans depuis sa création, en 2007 par Yann Le Calvé, directeur de l'Ecole de musique de Royan. Aujourd'hui, ils sont près de cent élèves à s'y retrouver chaque été. Ils ont entre huit et vingt-cinq ans et ne viennent pas seulement de la Charente-Maritime, mais aussi de Marseille, de la région parisienne... Les élèves sont logés au lycée professionnel de l'Atlantique et nourris dans un restaurant du bord de mer.
Une journée type à l'Académie Musicale? Une répétition en orchestre le matin et une autre l'après-midi. Parfois, un partiel pendant la matinée, c'est à dire un travail par groupe d'instruments et en pupitres séparés. Les élèves ont le choix de prendre des cours individuels ou non. S'ils choisissent de le faire, ils retrouvent leur professeur une fois par jour.
Chaque année, un concours entre les jeunes musiciens est organisé. Vingt participants présentent un morceau. Quatre bourses de cinq cents euros, trois par le jury et une par le public, sont distribués aux gagnants. Marine a gagné le prix du public en 2010.

Les rencontres que la musicienne a eu la chance de faire l'ont beaucoup marquée. Inviter des solistes et des grands noms de la musique est devenu le mot d'ordre de l’académie, le "plus". En cinq ans, elle a rencontré Nemanja Radulovic (violoniste), Jean-François Heisser (pianiste), Fanny Clamagirand (violoniste), Emmanuel Rossfelder (guitariste), pour ne citer qu'eux.
L'Académie est un véritable tremplin. Elle a permis à Marine de saisir plusieurs occasions. En tant que chef d'attaque des seconds violons de l'orchestre de l'Académie, elle travaille en 2010 avec le chef de l'Orchestre des Siècles, François-Xavier Roth. Il la recontactera deux fois pour participer à un stage avec son orchestre au Festival Berlioz à la Côte-Saint-André, près de Lyon.

Les élèves récoltent les fruits de leurs efforts lors des représentations publiques (données par exemple aux Jardins du Monde, dans des églises...). Le public est toujours enthousiaste. Ce sont surtout leurs proches qui assistent à ces concerts, mais également des gens qui découvrent l’Académie. Marine raconte qu'il arrive souvent que certaines de ces personnes viennent les féliciter à la fin de la représentation.

L'Académie Musicale de Royan, c’est « beaucoup de travail, des rencontres musicales, mais aussi une richesse humaine » confie Marine. C'est un moment très attendu pour les élèves. Il n'y a aucune rivalité, l'ambiance est familiale, en témoigne la « boum » de fin de stage. Marine a gardé des contacts, amicaux et musicaux, avec les personnes rencontrées à l'Académie.

Elle résume ainsi le fonctionnement de l'Académie, c'est un "travail intensif" et un rythme de vie particulier, autour de la musique. Cette année, Marine sera infidèle. Elle prépare le concours du CNSM de Lyon et ne peut donc pas participer à l'Académie Musicale.

En septembre 2012, Marine a été admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon après un concours très sélectif.

Plus d’infos : http://www.academie-musicale-royan.fr/
 

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...