Cimetière protestant

Hors Parcours

***
Architecte(s) : Inconnu.
Adresse : rue Pierre Loti Date de construction : début XIXeEntrepreneur : Inconnu Protections :
  • ZPPAUP

Établi sur des terrains qui étaient situés en dehors du vieux Royan, le cimetière protestant aurait vu le jour peu avant la Révolution. Il eut de toute évidence quelque peine à remplir ses fonctions, comme le montre un arrêté du maire, Raymond de Labarthe, qui, en 1823, interdisait à ses concitoyens de la religion réformée d'inhumer leurs morts dans leurs propriétés. Ces habitudes, remontant à l'Ancien Régime, furent de toute évidence abandonnées dans les années qui suivirent puisque douze ans après la promulgation de l'arrêté de Raymond de Labarthe, le consistoire était contraint d'acheter un champ à différents particuliers, pour l'incorporer à l'ancien cimetière, devenu trop petit. Cette acquisition devait permettre d'agrandir la surface de ce dernier d'environ deux tiers.

Sérieusement endommagé dans sa partie nord lors des bombardements de 1945, le cimetière protestant faillit disparaître à la faveur des remembrements opérés après la seconde guerre mondiale. Reprenant une idée émise vers 1936, les urbanistes envisagèrent alors de l'implanter à l'écart de la ville pour affecter les terrains qu'il occupait à un îlot entièrement dédié à la construction du nouveau centre protestant. Mais après quelques tergiversations, le conseil municipal abandonna ce projet et les travaux de remise en état purent débuter.

Étonnant havre de paix paraissant immuable et imposant sa singularité à un cœur de ville des années 1950, le cimetière protestant a conservé l'âme des champs de repos du XIXee

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...