Villa Clos Tranquille

Hors Parcours

***
Architecte(s) : Louis Blanchard.
Adresse : rue des Clos Fleuris Date de construction : vers 1930 Entrepreneur : Lalassère & Perse

S ituée à deux pas du marché central - exceptionnel témoin de l'architecture des années 1950 - la rue des Clos Fleuris joue les trouble-fête, puisqu'elle nous fait sauter les générations et plonge le promeneur au cœur des années 1930. Les grands témoins de cette époque sont devenus suffisamment rares, à Royan, pour que ceux qui ont résisté à la fureur de la seconde guerre mondiale ainsi qu'à l'ignorance fassent l'objet d'une attention particulière. C'est le cas de la villa Clos Tranquille.

Œuvre de l'architecte Louis Blanchard (voir p.366), un personnage encore mal connu, qui a laissé sa signature sur l'un des piliers du mur de clôture, le Clos Tranquille exprime tant par son plan, ses volumes, ses élévations, son toit-terrasse, que par l'élégante simplicité de son décor, tout un idéal de modernité caractéristique des Années folles. Excepté la tour polygonale d'escalier placée hors œuvre au centre de la façade postérieure, tout ici vient se plier aux rigueurs d'un programme conditionné par un volume cubique qui annonce pudiquement le fameux concept de la boîte à habiter des années 1950.

Si les structures générales de la demeure revendiquent une modernité certaine, qui se trouve confirmée par le dessin géométrique de son mur de clôture, quelques références trahissent des hésitations par ailleurs très révélatrices des grandes tendances artistiques des années 1930. Ainsi, derrière sa carapace rationaliste, la villa recèle quelques touches de style Art déco, dont s'accommode volontiers la porte d'entrée, ou régionalistes comme l'exprime, notamment, l'improbable et inutile triple génoise qui court à la base du toit-terrasse. Mais au-delà de ces détails, certes amusants, ce qui fait le caractère exceptionnel de cette étonnante réalisation de l'entre-deux-guerres vient du fait qu'elle est conçue à la manière d'un atelier d'artiste, ainsi que le montre la succession des grandes baies vitrées du rez-de-chaussée surélevé, lisible depuis l'extérieur comme une immense véranda sur laquelle serait posée la partie privative de la demeure. C'est là toute l'originalité de cette villa.

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...