Villa Graziella

Oasis

**
Architecte(s) : Inconnu.
Adresse : 38 avenue du Rond-Point Date de construction : vers 1925 Entrepreneur : Inconnu Protections :
  • ZPPAUP

A u-delà de son nom, elle est l'incontestable preuve qu'élégance et simplicité ne sont pas incompatibles. Amoureusement entretenue, la villa Graziella semble ne laisser aucune prise à l'ingratitude du temps qui passe. Seul un stupide jeu de quilles routières censées assurer la sécurité des usagers du carrefour qu'elle domine est venu entacher les efforts exemplaires que les propriétaires de Graziella s'imposent d'année en année.

Bien qu'élevée durant les Années folles, la villa est encore conçue sur un plan carré, et elle reste fidèle aux traditions balnéaires d'avant la première guerre mondiale qui veulent qu'un lieu de villégiature ne se développe qu'à la verticale. Ainsi, Graziella empile trois niveaux : le traditionnel soubassement, réservé aux pièces de service, un rez-de-chaussée surélevé, destiné aux pièces de réception, et un dernier niveau totalement privatif puisqu'il renferme les chambres des maîtres de maison. La modernité n'est donc pas à rechercher dans la conception générale de la bâtisse. C'est par son plan, sa volumétrie générale ainsi que par une foule de petits détails qui peuvent paraître anodins que Graziella se distingue.

Derrière une clôture scrupuleusement respectée, à tel point qu'elle a conservé les plaques émaillées de ses deux entrées, les façades osent quelques touches de modernité. Elles se traduisent par l'emploi de briques bleues, la conception désormais simple des balcons, le dessin en arc de cercle d'une baie éclairant l'une des pièces de réception, ou le mouvement de la corniche en béton qui vient se fondre avec une certaine élégance dans la partie supérieure des murs. Mais c'est une modernité mâtinée de retenue que n'aurait pas démentie, avant 1914, l'architecte Paul Quatravaux, lorsqu'il élevait, par exemple, la villa Le Lys Rouge, à Pontaillac. Seule la porte d'entrée fait exception à cette règle tacite qui a régi la construction dans ses moindres recoins. Rejetée sur l'un des côtés de la demeure et en partie masquée par le pittoresque auvent en bois qui la précède, elle s'octroie le luxe d'une petite fantaisie Art déco par le biais d'un fer forgé aux formes très géométriques qui suggèrent celles d'un vase fleuri.

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...