Villa Valentine

Parc n°3

**
Architecte(s) : Michel Ricoux.
Adresse : 3 rue Albert Barthe Date de construction : Début du xxe  siècle Entrepreneur : Michel Ricoux Protections :
  • ZPPAUP

Avec Aigue Marine, Buisson Ardent, Hélianthe, Lorraine, Le Lys Rouge etVal-d'Aure, Valentine fait partie de ces quelques villas royannaises, toujours debout, qui ont eu le privilège d'entrer dans les colonnes de la presse dédiée à la construction. Cette médiatisation, au moment où elle a été élevée, permet de savoir qu'elle a été bâtie selon des plans et devis dressés par l'entrepreneur royannais Michel Ricoux (voir p.379), qui signe également, non loin de là, les villasMireille et Lionel-Caprice. Le fait de publier des informations relatives à la construction de Valentine dans la presse spécialisée a assuré une certaine consécration à son concepteur. Issu d'un milieu modeste, il incarne la grande tradition des maçons forains formés sur le tas, venus de Basse-Marche ou du Limousin pour s'établir dans des zones où l'expansion économique et démographique nourrissait les espoirs d'une vie meilleure.

Bien qu'elle ait subi quelques agrandissements à différentes reprises, Valentine offre un réel intérêt patrimonial, puisqu'elle a fait figure de modèle de villa locative. Implantée à la jonction de la zone urbaine et du lotissement du Parc, que délimite la rue Albert Barthe, la demeure a été construite pour une famille royannaise qui l'habitait à l'année. Constituée de quatre niveaux superposés (un soubassement, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un second étage sous combles), elle déclinait, vue de l'extérieur, un programme conventionnel, qui masquait en réalité des pratiques en passe de devenir monnaie courante, à Royan.

En effet, le soubassement de Valentine n'était pas exclusivement réservé à la domesticité, mais il était conçu afin que les propriétaires de la demeure puissent s'y réfugier la saison venue, pour libérer les parties supérieures à la location saisonnière. Et c'est ainsi que les premiers propriétaires de Valentine ont pu tirer de leur bien de confortables revenus complémentaires, afin d'amortir le surcoût d'une construction dont les ambitions n'étaient pas forcément en rapport avec leurs capacités financières. Néanmoins, ils ont propulsé Valentine au rang d'icône de l'art du paraître, cher à l'architecture balnéaire de la fin du XIXe siècle ou du début du siècle suivant.

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...