Villa Le Gui

Parc n°3

**
Architecte(s) : Michel ou Joseph Ricoux.
Adresse : 3 allée des Dunes Date de construction : 1903 Entrepreneur : Michel ou Joseph Ricoux Protections :
  • ZPPAUP

Le fait est suffisamment rare pour être souligné : Le Gui est l'une des seules villas de Royan à afficher son année de naissance. Certes la date de 1903 n'est pas inscrite au milieu de la façade principale, mais elle est suffisamment imposante pour que l'on comprenne qu'il s'agit là d'un acte délibéré. Elle prend au demeurant un relief tout particulier quand on sait que l'histoire de la demeure est intimement liée à celle des Ricoux, une dynastie d'entrepreneurs forains de la Basse-Marche, venue s'implanter à Royan dans le dernier quart du XIXe siècle pour y exercer son métier.

Située sur une parcelle issue d'un démembrement du terrain mitoyen, la villa Le Gui a dû se contenter d'une surface ingrate, sans pour autant renoncer à un certain art du paraître qui régit le choix des volumes, des formes et des matériaux caractérisant les élévations. Faux avant-corps latéral, décrochements feints, touches polychromes dues à l'incrustation de briques rouges ou de carreaux de céramique tout spécialement importés d'Espagne, jeu d'imbrication des conduits de cheminées dans un réseau de baies, sont autant de détails qui concourent à faire oublier la surface modeste sur laquelle se développe la villa Le Gui. Un tel tour de force assura, de toute évidence, une excellente publicité aux frères Ricoux, dont le talent n'était déjà plus à démontrer.

D'ailleurs, ce n'est pas l'une de ces spécificités que retiendra l'historien de l'art, mais le parti retenu pour le traitement des angles. Conçus à la manière de pilastres* colossaux en briques rouges se détachant de façades en opus incertum, ils assurent une monumentalité évidente à la façade principale. Il est à noter que ce traitement particulier de l'angle semble utilisé pour la première fois à Royan quelques mois auparavant, lors de la construction de la villa Germaine, à Pontaillac, bâtie précisément en 1902 par l'un des deux frères Ricoux, sous la direction d'un architecte parisien nommé Adrien Hamelin. Ce détail, que l'on retrouve à la même époque utilisé à La Malmaison ou à Caprice, en dit long sur la circulation des formes et ce qui a pu nourrir le savoir-faire de nombreux entrepreneurs et artisans locaux, au contact d'une pluralité d'architectes expérimentés, venus de l'extérieur.

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...