Villa Les Nékovents

Parc n°2

***
Architecte(s) : Louis Deleveau.
Adresse : 9 avenue des Jardins Date de construction : vers 1925 Entrepreneur : Barrière & Neau Protections :
  • ZPPAUP

Enfouie sous une verdure qui est parvenue, au fil des ans, à la rendre relativement discrète et à faire oublier d'honorables proportions, la villa Les Nékovents est un condensé de l'âge d'or de l'architecture balnéaire et des Années folles. Sans crier gare, quelques détails ornementaux de style Art déco sont venus se greffer ici ou là, en particulier sur la façade principale, qui affirme par ailleurs clairement sa filiation avec le cottage et certaines traditions anglo-normandes.

Une signature gravée dans un angle apprend que l'auteur de la demeure est un certain Louis Deleveau et qu'elle a été réalisée par l'entreprise Barrière & Neau. Natif de Marseille, l'architecte Louis Deleveau, aujourd'hui totalement oublié, était venu se fixer à Royan au début des années 1920. Il s'y est distingué en élevant, notamment, les premières Galeries Botton (1926), le cinéma Trianon (1931) ou l'établissement de bains du Lido, dont le style épuré et les lignes modernes avaient suscité bien des controverses lors de son ouverture. Situées en centre-ville, ces œuvres qui auraient dû lui assurer un certain renom pour la postérité, ont été anéanties lors des terribles bombardements de 1945, si bien que c'est à Bordeaux, 21 avenue Wilson, qu'il faut se rendre pour mesurer le talent de ce chantre du style Art déco.

À l'instar des Les Nékovents, les quelques autres villas du Pays Royannais qui portent la signature de Louis Deleveau (Calypso à Saint-Georges-de-Didonne, Lakmé et La Tosca à Saint-Palais-sur-Mer), sont loin d'affirmer la modernité des bâtiments qu'il avait pu réaliser dans le centre de Royan. Forcé de s'adapter aux goûts d'une clientèle dont l'inconscient culturel avait évolué moins vite que les modes, l'architecte a dû faire montre d'une certaine retenue. Avec ses hauts combles couverts de tuiles plates, les colombages* de son pignon et son bow-window, Les Nékovents n'échappe pas à cette règle tacite venue brider le talent de l'architecte. Pour se défaire de ce carcan un peu trop lourd, Louis Deleveau est parvenu à imposer quelques étonnantes touches Art déco, en particulier dans le dessin du conduit de cheminée de la façade latérale ou les éléments sculptés du bow-window. Mais ces éléments ne sont qu'anecdotes stylistiques, face à la pureté géométrique des élégantes ferronneries qui ornent la porte d'entrée et ses deux battants fixes !

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...