Villa Forest

Pontaillac n°1

**
Architecte(s) : Inconnu.
Adresse : 2 avenue Clémence Isaure Date de construction : vers 1880 Entrepreneur : Inconnu Protections :
  • ZPPAUP

Si, d'une certaine façon, Forest rime avec modeste, c'est par le biais de son programme, celui des premières villas de type chalet en dur qui apparaissent à Pontaillac avant la guerre de 1870, en particulier sur la falaise nord-ouest. Construit au bout de l'avenue Clémence Isaure, le chalet Forest est forcément un peu plus récent que les premières villas du quartier. De manière symbolique, il est le dernier rejeton d'une lignée de lieux de villégiature de même type implantée le long de l'avenue Clémence Isaure. En effet, on constate que les premiers chalets édifiés possèdent des façades alignées sur rue et qu'ils sont mitoyens. Si la mitoyenneté reste de rigueur pour certains d'entre eux dans la seconde partie de l'avenue, tous possèdent désormais un jardin. Signe d'une coquetterie supplémentaire et d'une évolution inexorable, le chalet Forest est, quant à lui, isolé sur sa parcelle.

À cette évolution s'ajoutent des changements dans l'utilisation des matériaux de construction, seule possibilité pour un propriétaire d'obtenir une touche d'individualité dans une typologie figée par un plan trop rigoureux, qui induit des élévations stéréotypées. Dans ce domaine encore, la lecture des façades qui bordent l'avenue Clémence Isaure est révélatrice. Si les premiers chalets en dur se contentent d'une simple façade en moellons enduits, timidement décorée, l'arrivée massive des matériaux industrialisés change la donne à partir de 1875.

Synonyme d'effet décoratif garanti et d'une certaine modernité, la brique, qui arrive à Royan par la voie ferrée, va permettre de renouveler un genre de construction déjà un peu obsolète, en apportant un certain individualisme et une touche de gaîté à des façades par ailleurs assez banales, sans entraîner des dépenses somptuaires. Si les premiers chalets en briques et pierres, comme Guite (à l'angle des avenues Clémence Isaure et de Paris) optent pour une alternance de matériaux relativement simple, l'imagination prend assez vite le dessus. Encore une fois, Forest témoigne parfaitement de ce genre d'évolution, avec l'incursion de briques blanches en façade pour créer, par exemple, le décor en arêtes qui vient s'intercaler entre les baies de la façade principale de la villa.

Détails


Cliquer sur une image pour l'agrandir


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche avancée 1900

Bouton recherche avancée widget

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...