L'Aéro-Club

Extrait du Bulletin Officiel Municipal n°9 - juin 1967

presse

L'aérodrome situé aux portes de la ville (2,5 km), sur la route nationale Royan-Saintes-Paris, est d'un accès facile et il constitue une promenade agréable, tant pour les royannais que pour les estivants.
Cet aérodrome aujourd'hui retenu par les pouvoirs publics comme centre régional du grand tourisme aérien est classé en catégorie "C" et il prend ainsi une place de plus en plus prépondérante. Il comporte deux pistes d'envol, l'une de 800 x 100, l'autre de 1.300 x 100, munies de leurs moyens de signalisation permettant à des avions de 25 passagers de transiter à Royan.
Ses abris sont constitués par deux grands hangars destinés l'un aux avions de passage et l'autre aux avions d'Air Royan et de l'Aéro-Club. Ces deux hangars sont reliés par un vaste atelier de réparations. De plus, une aire cimentée entourant ces abris permet l'amarrage de nombreux avions.
Trois volucompteurs peuvent alimenter en carburant de 80/100 et 100/130 octanes, les avions de passage. Un "bloc technique" comporte bureaux, salle de service avec poste radio air-sol (fréquence 123,5), téléphones, et ainsi tous renseignements peuvent être donnés aux pilotes atterrissant à Royan.
Un accueillant "Club House" avec appartements et bloc sanitaire, est complété d'un très agréable bar dans une vaste rotonde vitrée conçue pour laisser une vue aussi largement ouverte que possible, sur l'ensemble du terrain. Prochainement, un restaurant sera mis à la disposition des pilotes et des visiteurs.
Ainsi organisé dans son ensemble, l'aérodrome a pu, la saison dernière, recevoir, ravitailler, garer plus de 1.750 avions, représentant 4.000 passagers, et ce, à l'entière satisfaction de tous.

Royan et son aérodrome ont reçu de nombreux témoignages de satisfaction de ses visiteurs et également de personnalités de l'aviation, telles que notre président national des Vieilles Tiges Joseph Frantz, M. Tabuteau, président de l'Escadrille des Anciens, du général Cuffaut, directeur de l'Aéro-Club de France. Les uns et les autres considèrent notre ville comme l'une des plus accueillantes de France.
Et c'est ainsi qu'à maintes reprises, notre aérodrome a été choisi pour être le siège de manifestations aéronautiques importantes et les responsables actuels portent tous leurs efforts sur le développement de cette tendance.
C'est dans ce but qu'à d'ailleurs été créée la Société Air-Royan. Celle-ci a pris en charge la gestion de l'aérodrome et a mis au point l'exploitation de diverses activités annexes, dont un service commercial pour la vente des avions Jodel-Wassmer avec "service après vente" et une station-service pour l'entretien des avions de la région en même temps que ceux de l'Aéro-Club de Royan. Actuellement, la flottille de ce dernier se compose d'un Jodel 112, de deux Jodel 120, d'un Ambassadeur et d'un Baladou.

Sous l'égide de moniteurs professionnels, l'Aéro-Club est à même de faire passer les brevets de pilote à ceux que l'aviation intéressent, et peut louer ses avions aux pilotes confirmés (conditions avantageuses pour les moins de 21 ans).
Nous devons à la vérité de souligner que la municipalité, avec son député-maire, s'emploie de son mieux à pousser notre aérodrome vers son plein développement.
Ainsi, un service de transport aérien à la demande (avion-taxi) est entré en fonctionnement. Un avion, Super IV Wassmer, équipé de moyens complets de navigation, piloté par le chef pilote professionnel R. Albert, peut emmener quatre personnes à une vitesse de 250 km/h, en bénéficiant d'un confort supérieur à celui d'une voiture automobile.
A noter aussi, qu'aménagé en version sanitaire avec un brancard, cet avion peut être utilisé pour le transport des malades dans d'excellentes conditions. Ces différents services, y compris le transport des marchandises, sont mis à la disposition de tous, à des prix compétitifs portant le voyage Royan-Paris et retour (trajet effectué dans la journée) pour trois personnes à 500 F, soit 160 F par personne.

Avec l'aide de l'Office du Tourisme est également prévue l'opération "Mille Survols de la Côté de Beauté", qui procurera à mille personnes royannaises ou estivantes, l'occasion de survoler pour un prix très modique, la magnifique Côté de Beauté, d'en apprécier les charmes "vus d'en haut", tout en familiarisant les bénéficiaires avec un mode de transport moderne.
En projet, mais inscrite au Vème Plan, grâce à M. de Lipkowski, la construction d'une piste en dur avec ses installations techniques. Ensemble qui ouvrira notre aérodrome aux avions de lignes régulières, telle qu'Air-Inter.
Nul doute qu'avec la persévérance et continuité dans l'effort, avec la foi dans le développement de l'aviation qui animent la sympathique équipe des amis de l'air, notre aérodrome municipal est promis à un bel avenir.

 

Royan Para-Club

Le Para-Club a vu le jour en mars 1966. Sept mois après, plus de 2.700 sauts ont déjà été effectués.
Son activité s’exerce non seulement chaque week-end, mais également, pendant la période estivale où des stages d’entraînement ont lieu. Elle s’étend de la préparation élémentaire au saut (pour les néophytes), aux brevets des premier et deuxième degrés, se terminant par des séances d’entraînement et de perfectionnement de la méthode française.
Bien placé géographiquement, les centres Para-Club les plus rapprochés étant Nantes, Limoges, Bergerac, le recrutement d’une cinquantaine de jeunes gens et de jeunes filles de la région a été rapide ; par exemple, le Para-Club de La Rochelle fait maintenant partie du Para-Club Royannais et, grâce à son activité, il s’est vu encouragé par les édiles Rochelais.
Sa rapide évolution est due à ce qu’il est absolument indépendant. Un président : Laforgue, deux instructeurs : Potel et Lerat, en assurent la bonne marche à la satisfaction de tous. Son président d’honneur est M. J.N. de Lipkowski, député-maire, lui-même officier parachutiste. Les Royannais n’ont pas oublié le saut magistral qu’il fit sur l’aérodrome de Médis, lors du dernier meeting national. Vingt ans plus tôt, il faisait partie de l’équipe admirable des premiers Français parachutés, prenant sa part active à la libération de la France.
Le Para-Club s’est particulièrement distingué dans le cadre des Fêtes de la Mer, en 1966, en organisant sur la plage une séance d’entraînement au saut avec comme objectif une aire de 100 mètres de côté. Malgré des conditions rendues difficiles à cause du vent qui soufflait fort, ces sauts ont été des mieux réussis et les félicitations des hautes personnalités royannaises ne furent pas ménagées aux auteurs.
Pour l’année qui vient, 5.000 sauts sont prévus.

M.Henri Laforgue Président de l’Aéro-Club de Royan.

 
Livredorcouv

Couverture du Livre d'Or "Royan Para-Club 1966".

 

Galerie des sauts

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...