François Paillusseau

francois-paillusseau

... Capacité de modifier rapidement les mots qui expriment votre pensée...

Je crois que vous avez réussi à faire oublier complètement "l'informatique" à l'utilisateur. Après une heure et demie, je travaillais correctement sur Lisa, et ma secrétaire qui a 20 ans de carrière avec un secrétariat tout à fait classique, s'y est mise du jour au lendemain sans aucun problème.
Nous en sommes arrivés tout naturellement à Macintosh après Lisa, car nous avions atteint un seuil de saturation. Le Macintosh se répand rapidement au sein du groupe. Le directeur de la recherche écrit lui-même ses mémos. C'est une première à la Holding. Les programmes utilisés sont Write, Paint et un programme de gestion de fichiers. A partir de nos Lisa, nous éditons "la lettre aux cimentiers", document technique bilingue truffé de croquis expédié dans le monde entier aux 500 techniciens cimentiers du groupe. Nous utilisons Lisa pour le traitement de texte, le tableur pour réaliser les conversions d'unités, le dessin pour les croquis techniques et l'illustration statistique, la gestion de liste de cas, et la communication avec nos filiales par le réseau de nos mini-ordinateurs Vax.
La consolidation fiscale pour l'ensemble des établissements Lafarge répartis dans le monde entier est un travail colossal. L'achat de 2 Lisa a permis d'abréger considérablement le travail. Les gains financiers résultants permettent de dire que ces machines ont été amorties en moins d'un jour!!! Quel plaisir de pouvoir démarrer bille en tête son travail sur ordinateur, tout simplement parce que le constructeur, Apple en l'occurrence, l'a rendu si convivial, si agréable d'accès et d'emploi.
Cette philosophie de dialogue avec l'ordinateur par une flèche, des petits dessins qu'on promène sur un écran, une souris sur une table, ... est essentielle à la réussite d'implantation de l'outil ordinateur. Nous avons eu dans la maison plusieurs exemples de rejet d'autres ordinateurs après installation. Leur abord compliqué a fait que les cadres ne se les ont pas du tout appropriés, et on les a retrouvés utilisés comme des machines à écrire de dactylo dans un secrétariat. Ce petit epsilon de facilité d'apprentissage fait toute la différence. Comme vous "entrez" facilement dans un Macintosh ou un Lisa, vous faites volontiers l'effort supplémentaire pour vous associer un peu plus à ce partenaire convivial, et vous finissez par l'intégrer totalement. Le clavier n'est pas un obstacle. En quelques dizaines d'heures, vous acquérez au clavier une vitesse équivalente à celle de l'écriture manuscrite. Hormis le courrier à dicter, je n'arrive plus à concevoir ou rédiger un document ailleurs que devant mon écran, et en fait, j'ai constaté que je gagnais du temps sur le processus même de la conception.

Avec Lisa et Macintosh, cette capacité de modifier rapidement les mots qui expriment votre pensée et les illustrer aisément est essentielle à votre travail, et vous fait gagner beaucoup de temps tout en aboutissant à un travail de meilleure qualité et plus fini. Tout compte-fait, la différence entre Macintosh, Lisa et les autres, consiste simplement dans le fait que des gens comme le directeur de recherche ou comme moi s'y sont mis, ou ne s'y mettront pas. C'est aussi simple que cela. Le point de basculement est extrêmement subtil. C'est cette facilité presque ludique d'apprentissage et d'utilisation qui crée la différence. Avec Macintosh ou Lisa, on a le sentiment d'être débarrassé de tous les intermédiaires, d'aller droit au but. Je ressens un anoblissement de mon travail. Les collègues qui viennent me voir me considèrent plus comme un privilégié que comme une victime. Reste ce fameux spectre que l'on vous brandit constamment de la "compatibilité". C'est un faux problème. La convivialité est beaucoup plus importante que la compatibilité. Ce sont des arguments d'informaticiens, pas d'utilisateurs. j'ai trouvé pour notre société dans Lisa et Macintosh, de quoi répondre à 80 % des besoins de 80 % des gens.

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...