Simon Louis

Vif (Isère), 1901 - Paris (6e arrondissement), 1965

Son père était chef de l'enregistrement à Dijon. Enfant, il tombe d'un arbre, se blesse et son bras droit reste bloqué en position coudée. Un de ses doigts restera raide. Malgré les souffrances dues à ce handicap, qui lui vaudra d'être réformé, il dessinera de la main droite. Il fait ses classes à l'école de beaux-arts de Dijon, dans l'atelier de Charles Arsène Danne puis dans celui d'Emmanuel Pontremoli. Il travaille en parallèle pour Félix Dumail, Roger-Henri Expert et Pierre Patout. Il est diplômé DPLG en 1935.
Dès 1933, après le départ de Robert Camelot, architecte du Centre des nouvelles industries et technologies (CNIT) à la Défense, il devient chef d'agence chez Pierre Patout qu'il accompagnera à New-York en 1939, pour la réalisation du pavillon de la France à l'exposition internationale.
Il devient membre de l'ordre des architectes en 1943.
Il prend part à la reconstruction de Royan et intervient tantôt comme architecte en chef adjoint, tantôt comme chef de groupe, en association avec Claude Ferret et André Morisseau. À partir de 1954, il est nommé architecte conseil pour les départements de la Charente et de la Charente-Maritime.
En 1957, il est victime d'un accident de la route. Son activité ralentie entraîne d'importants retards dans le programme général de la reconstruction de Royan.
A la fin des années 50, il est chargé de la zone d'urbanisation prioritaire (ZUP) de Mireuil-Saint-Maurice à La Rochelle. Il travaillera également pour le compte du ministère de la Reconstruction et du Logement, à Périgueux et à Soyaux. Il est également l'auteur, avec Marc Hébrard, en 1964, d'un projet global pour Pontaillac qui ne verra jamais le jour. Pour laisser de l'espace autour des immeubles, les architectes avaient choisi d'accroître la hauteur de ces derniers.
Louis Simon décède en 1965, dans son agence parisienne du 6e arrondissement.

Projet d'élévation à Pontaillac, L. Simon M. Hébrard, 1964

plan masse pontaillac 580
Projet d'élévation à Pontaillac et plan de masse, L. Simon, M. Hébrard, 1964, coll. Ch. Bouchet

 

Extrait du Guide architectural Royan 1950 d'Antoine-Marie Préaut, éd. Bonne Anse 2012

Les fiches détaillées des immeubles réalisés par Louis Simon (extrait du Guide architectural Royan 1950) :

Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...