Utrillo Maurice

Montmartre, 1883 - Le Vésinet, 1955
Enfant naturel de Suzanne Valadon, modèle préféré de Degas et peintre elle-même, un artiste espagnol donne son nom au bâtard. Alcoolique, souvent interné, il devient peintre sous la contrainte et finit par peindre des chefs-d'oeuvre dans un style lyrique ingénument réaliste, souvent des rues, des églises, d'après des cartes postales.
Il épouse en avril 1935 Lucie Pauwels née Valore qui lui rend la vie plus équilibrée. Il vient s'installer chez elle à Angoulême où le mariage religieux est célébré par un prélat espagnol. Ils s'installent à Angoulême rue Basse-Montausier, aujourd'hui rue Maurice Utrillo, dans la ville "La Doulce France" qu'il peint, ainsi que d'autres sujets locaux. En août 1936, il décide de venir avec Lucie Pauwels à Royan où il expose boulevard Thiers dans l'hôtel Bristol. Après avoir visité la côte, il passe le mois de septembre aux Fées dans une charmante villa basque perdue dans la verdure où il partageait son temps entre les jeux de ballon sur la plage du Conseil et sa peinture, il y peint notamment "Les moulins de Montmartre en 1830" sous la neige, un "Chemin de  Croix", des bouquets de fleurs, et surtout des églises locales, Notre-Dame et Saint-Pierre à Royan, Talmont, Vaux, ainsi qu'une "Rue d'Arvert" et surtout un naïf "Port de Royan", l'une des deux toiles que la mer lui inspira. Il revint d'ailleurs à Pontaillac l'année suivante avec Pétridès, son marchand de tableaux.

Guy BINOT et P. REVERCHON et Gisèle TOUROUDE

Articles de Robert Jean-Boulan dans La Côte de Beauté 17 et 24/12/55.


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...