Samuel Claude

Ce jeune journaliste et critique musical parisien rencontre au premier festival d'art contemporain en 1964 le docteur Gachet président de l'Office du Tourisme royannais son fondateur. Dès Pâques 1965, le premier Festival d'Art Contemporain à porter ce nom, Claude Samuel est responsable des programmes et conseiller artistique. Il décide courageusement de faire la promotion des tendances internationales les plus récentes de la musique contemporaine d'avant-garde modale et sérielle, puis toujours un thème annexe.. C'est un succès immédiat grâce au dynamisme, au dévouement et à l'enthousiasme du docteur Gachet et du député-maire Jean-Noël de Lipkowski. Le Festival d'Art Contemporain qui se déroule dans l'ancien casino de Claude Ferret* va de succès en succès avec sa recherche forcenée des nouveautés. En dépit de son éloignement de Paris, il attire les plus grands musiciens, les ministres, les journalistes du monde entier, les membres de la jet society et un public enthousiaste qui fait corps avec les artistes et les organisateurs pour en faire l'un des trois ou quatre grands festivals de renommée européenne. Royan est devenue un centre culturel d'avant-garde. mais en 1971 et surtout en 1972, le manque de moyens et une pagaille administrative atteint un stade exaspérant avec des retards importants, et l'annulation d'un concert. Claude Samuel; rendu furieux par ces défaillances à répétition, met en cause l'infrastructure déficiente aussi bien matérielle que technique d'une petite ville éloignée de la capitale avec des moyens trop restreints face aux besoins techniques gigantesques des concerts électro-acoustiques, et dont la population trop âgée est totalement étrangère à l'art contemporain. Il rompt brutalement avec le docteur Gachet et, en dépit de la colère de Lipkowski, va à La Rochelle créer un festival concurrent, ce qui marque le début de la fin pour le festival royannais devenu au fil des années l'un des plus importants de France et qui survit jusqu'en septembre 1977. Mais devenu un gouffre financier, le départ du docteur Gachet met un point final au Festival d'Art Contemporain de Royan. Il restera dans l'histoire ayant programmé 142 oeuvres en première mondiale et 131 en création française, dont certaines ont marqué leur époque et sont devenues des classiques de la musique du XX° siècle consacrant, grâce à Claude Samuel, le triomphe de la musique d'avant-garde sur un classicisme sclérosé. Le festival concurrent de La Rochelle ne survivra que quelques années à celui de Royan..Voir: Catalogue de l'exposition du Palais des Congrès en juin 1997,Société du Musée de Royan et docteur Henri Besançon.


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...