Sarger René

 

 

René Sarger est né à Paris en 1917. Il sort diplômé de l’École spéciale d’architecture de Paris en 1938. Après une collaboration comme assistant au sein de l’agence de Bernard Laffaille, il s’illustre en tant qu’ingénieur conseil, à la tête du bureau d’études qu’il fonde en 1954. En 1960, il crée un institut de recherches qui lui permet de participer aux réalisations de pointe de l’époque dont l’église Notre-Dame de Royan (1954-58) avec Guillaume Gillet, le marché couvert (1956), le pavillon français de l’exposition de Bruxelles (1958), la basilique du Sacré-Cœur d’Alger (1958-1961) avec Herbé et Le Couteur, la salle omnisports de Saint-Ouen ou encore le stade de Saint-Nazaire.
En 1971, il crée le CARSAF (Cabinet d’architecture René Sarger-André Frischlander) et amorce alors la deuxième partie de sa carrière, en tant qu’architecte. Mais la production de cette période reste moins connue. Il est l’un des représentants du «rationalisme lyrique» de l’après-guerre (qui privilégie la ligne expressive chargée d’un pouvoir de transmission émotionnel plutôt que le souci du réalisme), n’hésitant pas à mettre en œuvre des courbes et des formes inédites, au mouvement très libre.
Il décède en 1988, à Villejuif.

Extrait du Guide architectural Royan 1950 d'Antoine-Marie Préaut, éd Bonne Anse 2012.


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...