Les Associations du Pays Royannais

Patrimoine naviguant

C'est en novembre 2003, que la réunion de l’assemblée générale des «Olds-Gaffers - Vieux gréements de France», région Poitou-Charente, tenue à la base nautique de Ronce-les-Bains, ne fut pas une réunion ordinaire. Elle marqua la naissance de l’association «Patrimoine Naviguant Charentais» dont l’objectif est la protection et la valorisation du patrimoine naviguant charentais ainsi que la transmission, par la pratique, des connaissances nécessaires à la manœuvre de ces bateaux en général à gréement aurique (forme et fixation particulières des voiles).

 

En réalité, l’association s’inscrit dans la continuité. Elle représente pour ses membres une structure neuve et plus adaptée à l’action qu’ils développent depuis les années 1970. Dès cette époque, les propriétaires de vieux gréements basés sur les Côtes Charentaises, associations et particuliers, ont cherché à faire connaître et à remettre à flots un patrimoine maritime abandonné : bateaux de travail issus de l’ostréiculture comme les sloups, plates mytilicoles, bateaux de pêche comme les crevettiers, les filadières de Gironde, bateaux-pilotes de l’estuaire comme le fameux « Minahouet », rénové en 2004, tous construits dans des chantiers charentais au début du XXème siècle par des charpentiers de marine au savoir précieux. Un grand nombre de ces propriétaires étaient adhérents de la section charentaise de l’association « Olds-Gaffers - Vieux gréements de France », basée à Saint-Malo. Pendant plus de 20 ans, regroupements et manifestations se sont succédés alors que se multipliaient les associations locales ranimant les vieilles coques. En 2003, la flotte charentaise comptant environ 80 vieux gréements et la section une centaine d’adhérents, la nécessité d’une structure unique et locale s’est fait sentir pour coordonner les actions, réduire les frais d’entretien et d’armement des bateaux, obtenir plus facilement le soutien des sponsors et les collectivités locales.

 
Vieux gréement
 

Ainsi est née l’association Patrimoine Navigant Charentais, affiliée bien entendu à l’association «Olds-Gaffers - Vieux gréements de France». Le Bulletin de liaison reste «L’écho des Coureaux», magazine créé à la fin de l’année 2000. Si différents «courants» coexistent amicalement au sein de l’association, l’objectif essentiel est de privilégier la pratique de la navigation seule à même de permettre la transmission des connaissances particulières nécessaires à la manœuvre de ces bateaux anciens qui très nombreux datent d’avant la motorisation des années 50. L’esprit des Olds-Gaffers flotte, inchangé. En argot maritime d’outre-Manche, gaffers signifie à la fois «pote», «copain» et «voile à corne» ou «voile aurique». Le Old-gaffers se définit lui-même comme un amoureux de la vieille marine, sentimental et solitaire, attaché à son bateau mais aussi toujours prêt à donner la main et ne dédaignant pas les repas entre copains, à terre ou à bord.

 
Vieux gréement
 

Cette volonté de se réunir pour transmettre et faire vivre le patrimoine navigant se traduit par la première grande manifestation organisée par la jeune association en mai 2004, Voiles d’Estuaire. Pour retrouver les pratiques inscrites dans l’histoire de l’Estuaire et notamment les transports effectués autrefois par les éleveurs, les viticulteurs et les négociants, pour rendre vie au fleuve, l’association a renoué avec la transhumance. Des moutons sont embarqués à Mortagne-sur-Gironde et déposés sur l’Île d’Ambès et des barriques de vin font le trajet en sens inverse, le transport étant accompagné d’une flotte de vieux gréements. De telles actions illustrent la volonté affichée de l’association de sauvegarder un patrimoine maritime vivant.

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...