Les Associations du Pays Royannais

Association Artichem

logo association architem

Les principaux objectifs de cette association de promotion du patrimoine des années 50 à Royan : mobiliser et fédérer des passions autour d’une ville et d’une période de son histoire, avant qu’il ne soit trop tard. Contribuer à renverser la vapeur en terme d’image de ROYAN : passer du désamour à la fierté (cf. Le Havre, qui, de ville honnie, devient patrimoine mondial de l’Unesco). Il parait plus intéressant de chercher des modalités d’intervention dans le cadre des structures en place, et non pas en opposition contre elles…

 

Les questions qui se posent peuvent être les suivantes

1.Repertorier

Cataloguer, référencer le patrimoine des années 50 à Royan. C’est quoi le patrimoine 50? Définir les champs d’application : archi, design, paroles vivantes…Collecter pour des collections privées, ou pour le secteur public?
Comment ? : Enquêtes audio, photo, vidéo. Susciter la création d’un pôle ressources, en relation avec les structures concernées. Réfléchir à la diffusion de ces recherches.

2.Promouvoir

Informer, donner à comprendre le patrimoine des années 50 à Royan et l’architecture en général. A l’attention de qui? Sortir du cercle royanno- royannais… faire re-découvrir la ville de l’extérieur et la re-situer dans un contexte européen, avec un regard comparé sur d’autres villes balnéaires ayant subi le même processus (voir colloque). Tout en s’adressant aux Royannais (médiation inter -générations, population arrivante, jeunes retraités, jeunes, scolaires,…ce sont les royannais de demain!), ne pas oublier les Non- Royannais, touristes, tourisme culturel, écoles d’art, relation avec sites d’architecture européens… Comment? Dresser des constats, chercher à comprendre le désamour de cette ville : enquêtes (cf. Mulhouse, Tourcoing…). Fournir au public des grilles de lecture pour comprendre l’urbanisme royannais.
Sensibiliser le public scolaire par des actions pédagogiques : ateliers architecture, relevés typologiques par le biais de photos, dessins et vidéos. Ateliers design en relation avec les collections du musée de Royan, ou des intérieurs de collectionneurs. Circuits interactifs dans la ville, conférences…Production de documents, site Internet.

3.Alerter

Conserver, restaurer le patrimoine des années 50 à Royan. Aider à dépasser les termes du profit immédiat (passer tout au blanc, fermer les vérandas…), pour penser au long terme, travail sur les mentalités des utilisateurs, image globale d’une ville (cohérence et circulation entre les différents éléments architecturaux, mise en valeur d’un patrimoine…). L’optique étant de ne pas défendre une stratégie puriste et élitiste, mais de recréer une ambiance qui donne envie d’apprécier la ville et son particularisme, l’esprit comptant davantage que la lettre.
Avec qui ? Public, municipalité, agents immobiliers, propriétaires, entrepreneurs….
Comment ? Interface et médiation avec instances et administrations concernées. voie presse et Internet, édition d’un bulletin, actions symboliques.

4.Faire vivre Le patrimoine des années 50 à Royan

Comment ? Faire revivre des lieux abandonnés ou négligés en réfléchissant sur leurs fonctions antérieures et contemporaines, faire vivre ce patrimoine au quotidien en permettant aux habitants de ré- investir ou redécouvrir certains lieux ou leur ville (résidences artistes, scénographie habitats 50, circuits guidés…), faire revivre des événements (concerts, colloques…), retrouver l’ambiance de fantaisie suggérée par l’utopie architecturale des années 50 en créant des actions symboliques, ludiques.
Avec qui : habitants, touristes, structures locales, intervenants extérieurs (artistes, spectacle vivant)…

 
Groupe

Véronique Willmann, Nathalie Elie Le Quinquis et la présidente Catherine Frêche

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...