Louise

A l'origine, Athanase Lacaze, encore propriétaire des voies tracées dans le lotissement de Pontaillac, avait choisi pour cette rue qui bornait Pontaillac à l'ouest, le nom d'Avenue d'Orléans. Frédéric Garnier, maire républicain de Royan, pour qui le nom d'Orléans évoquait trop un prétendant au trône, lui préféra celui de Baracou, lieu-dit situé aux abords du marais de Pontaillac. Les riverains, pour la plupart des bourgeois ou des aristocrates jugeaient ce nom de Baracou, « barbare » et indigne de ce quartier qui se voulait très chic. A leur demande, Athanase Lacaze proposa  à Garnier de donner à cette rue le nom de sa fille ainée, née en 1872, Louise . Celui-ci ne pouvait refuser.

Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Remerciements

Cette rubrique est en cours de réalisation grâce aux recherches de Gérard Moine et de Marie-Claude Bouchet, ainsi qu'aux ouvrages de Guy Binot, Yves Delmas et Robert Colle.