Alsace-Lorraine

A la fin de la guerre contre la Prusse, le siège de Paris en octobre 1870, la défaite et la perte de l'Alsace-Lorraine sont ressentis comme un drame national. La proclamation de Guillaume 1er comme empereur allemand et la création de l'Empire allemand dans la galerie des glaces à Versailles sont vécus comme un affront. Aussi, partout en France, dans la plus petite ville, on va donner à une rue, une place, le nom d' « Alsace-Lorraine » pour que les Français n'oublient pas (Yves Delmas).

Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Remerciements

Cette rubrique est en cours de réalisation grâce aux recherches de Gérard Moine et de Marie-Claude Bouchet, ainsi qu'aux ouvrages de Guy Binot, Yves Delmas et Robert Colle.