Agrippa d'Aubigné

1552 ; près de Pons (17) - 1630 ; Genève (Suisse)
Célèbre écrivain saintongeais qui s'était évadé de chez son précepteur en 1567, de nuit, pieds nus et en chemise, pour aller se battre à quinze ans avec les protestants. Devenu officier, enseigne de la compagnie d'Asnières, il passe «en grande crainte» devant Royan tenu par le Baron de La Garde, général des galères qui patrouillent en Gironde. La Garde menaçant les huguenots par ses sorties, d'Aubigné mène contre lui 30 arquebusiers à cheval avec lesquels «il escarmouche si audacieusement» qu'il donne le temps à tout son régiment de se retirer en sûreté. Deux heures plus tard, il est pris d'une forte fièvre et croyant mourir, fait se dresser les cheveux sur la tête des officiers et compagnons en leur confessant les excès et "pilleries" qu'il avait commis avec les soldats qu'il commandait. Agrippa d'Aubigné est un fanatique qui allume des brasiers au bas des escaliers des églises, puis jette de l'eau froide sur les pierres brûlantes afin de les faire éclater, procédé qu'il aurait utilisé pour mieux détruire Saint-Pierre de Royan. Calviniste ardent, compagnon d'armes de Henri IV, il mit son talent au service de ses convictions en écrivant une épopée mystique, Histoire Universelle, un roman satirique. Ses poèmes d'amour sont une des premières manifestations du baroque littéraire. Il fut le grand-père de Mme de Maintenon.
La rue a été baptisée en 1952, le 4e centenaire de sa naissance - Conseil Municipal du 23/12/1952.

Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Remerciements

Cette rubrique est en cours de réalisation grâce aux recherches de Gérard Moine et de Marie-Claude Bouchet, ainsi qu'aux ouvrages de Guy Binot, Yves Delmas et Robert Colle.