Acadie

Ce toponyme apparut sous la forme Arcadie, sous la plume de l'explorateur Verrazzano au début du XVIe siècle. Le nom se transforma en Acadie pour désigner les territoires actuels du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de la Gaspésie, au nord du Québec. L'Acadie fut colonisée au début du XVIIe siècle par le gentilhomme huguenot Pierre Dugua, sieur de Mons, originaire de Royan et le navigateur Samuel de Champlain, envoyés par Henri IV. D'abord installés en 1604 sur l'île Sainte-Croix, sur la côte du Nouveau-Brunswick actuel, les colons français s'établirent dès l'année suivante à Port-Royal en Nouvelle-Écosse actuelle. Au cours du XVIIe siècle, le peuplement français de l'Acadie augmenta peu à peu, malgré la rivalité avec les colonies anglaises du Massachussets et de Virginie. En 1713 (traité d'Utrecht), l'Acadie fut définitivement cédée à l'Angleterre. En 1755, lors de la reprise des hostilités entre la France et l'Angleterre, le gouverneur britannique de Nouvelle-Écosse, Charles Lawrence décida et mit en œuvre la dispersion et la déportation des Acadiens. L'Acadie désigne aujourd'hui les provinces maritimes du Canada où se sont à nouveau établis les descendants des premiers occupants français.

En savoir plus : Pierre Dugua de Mons

et les ouvrages des Éditions Bonne Anse : Pierre Dugua de Mons de Guy Binot et Samuel de Champlain, carnet de voyage au Canada et Lorsque les gens découvraient l'Amérique  de Bernard Mounier & Patrick Henniquau

Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Recherche

la boutique de Royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...

Remerciements

Cette rubrique est en cours de réalisation grâce aux recherches de Gérard Moine et de Marie-Claude Bouchet, ainsi qu'aux ouvrages de Guy Binot, Yves Delmas et Robert Colle.