La machine à habiter

Rallion

Le ministre de la Reconstruction de l'époque a dit : "Le drame de notre pays c'est que les architectes ont reçu une mauvaise formation urbanistique".
À l'école des Beaux-Arts, on ne leur apprend pas à construire "La machine à habiter" mais à faire des palais.

Cette critique reflète l'esprit idéologique de l'époque ; on assistait à un «conformisme esthétique», un internationalisme de l'architecture.
Pour Royan, station balnéaire, ce fut la perte de l'extraordinaire, du grandiose et de l'unique qu'elle détenait avant sa destruction.

Dans ce livre, j'ai voulu rappeler, par des anecdotes vécues, comment une idéologie autoritairement appliquée provoque des conflits, des drames et détruit l'évolution naturelle des hommes et des choses, si nécessaire au bonheur et au bien-être.

 

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...