Marie-Claude Ville

Marie-Claude Ville s'est mise à peindre dans les années 90, renouant ainsi avec une passion ancienne. Elle débute avec Eric Taleb, peintre renommé de La Rochelle qui la guide vers les à-plats de couleur au couteau. Pour des raisons professionnelles, l'artiste promène son chevalet au Maroc, où l'inspiration est « belle et facile », en Provence, en Auvergne, fréquente assidûment les Ateliers de peinture et ramène sur la toile les couleurs et les ambiances de ces régions. Elle reste fidèle cependant aux paysages charentais, en particulier la côte et ses carrelets, réalise une série de toiles sur la tempête de décembre.

Petit à petit, son style devient plus figuratif mais son outil de prédilection, le seul qu'elle utilise, reste le couteau. Sur les à-plats de couleurs souvent éclatantes se dessinent à la pointe du couteau les éléments du paysage ou des natures mortes. Elle se dit toujours à la recherche d'un style nouveau, essayant de traduire en semi-abstrait ce qu'elle voit, interprétant la réalité. Dans ses oeuvres, des huiles sur toile, l'artiste s'empare avec vigueur de la réalité, imagine et improvise mais laisse planer le souvenir léger des choses et des lieux.

De retour à Royan, elle retrouve l'Atelier de Rosa et Woïteck Skop et poursuit son travail sur les paysages de la région. Elle peint la Côte sauvage tout en douceur, fait exploser les couleurs pour croquer le Golf de Royan et continue ses recherches dans des oeuvres non figuratives.

Marie-Claude Ville n'expose qu'une fois par an. Elle a obtenu en 1997 le deuxième prix au Salon d'automne de Royan.

 

Nature Morte

Paysages Charentais

Exposition 2003

Recherche

la boutique de royan

La boutique de royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...