Teintes Art nouveau

Né dans les toutes dernières années du XIXe siècle, l'Art nouveau - que ses détracteurs ont malicieusement baptisé le Style Nouille en référence à un esthétisme de lignes courbes - est un mouvement artistique d'envergure internationale. Il a touché des domaines aussi variés que l'architecture, la sculpture, la peinture, les arts graphiques, le mobilier, la joaillerie. Privilégiant le rythme, la couleur, l'ornementation et des motifs végétaux qui envahissent l'espace, l'Art nouveau connaît son apogée vers 1905, avant d'évoluer vers des formes géométriques de plus en plus rigides, annonçant la naissance du style Art déco. Excepté la charmante petite villa Orchidée, que signe l'architecte Auguste Rateau dans les premières années du xxe siècle, l'Art nouveau connaît à Royan, comme dans le sud du département de la Charente-Maritime, un développement pour le moins discret. Il ne touche, en règle générale, que des éléments mineurs, comme les ferronneries ou les céramiques, qui sont le plus souvent noyés dans une mise en scène éclectique de la façade, les reléguant ainsi en second plan. Comme il n'a pas été l'apanage des grandes villas, l'Art nouveau connaît un sursaut d'orgueil après la première guerre mondiale, quand il fait l'objet d'une diffusion de masse, à travers des productions industrialisées que relayent les artisans. C'est à cette époque que les portes d'entrée de nombreuses maisons royannaises, parfois modestes, se parent d'éléments métalliques où les lignes courbes imposent leur grâce !