Grammatico André

grammatico

Né en 1950, en Tunisie, dans une famille d'origine Sicilienne émigrée à la fin du 19e siècle.
Très tôt, dans l'entreprise agricole familiale, André Grammatico se passionne pour la mécanique. Il aime vivre autour des tracteurs et de tout ce qui est mécanique.

Les événements de 1960 provoquent l'expropriation des familles. La langue française étant pratiquée et enseignée dans les écoles, les familles s'expatrient en France . A son arrivée sur le territoire français, la famille Grammatico, à la recherche d'une affaire qui les fera vivre, parcourt la côte atlantique. Partie de Bayonne, elle découvre Royan. C'est là qu'elle s'installera en 1964. Le père s'associe avec un parent mécanicien et crée un garage dans une station service de l'avenue Maryse Bastié, où se trouve toujours le garage BMW.
André Grammatico a 14 ans et s'intéresse aux courses de voitures, principalement à Cognac, sur l'aérodrome, où il voit courir Pescarolo, Beltoise. Très vite il se passionne pour ce sport. En 1972, ses études finies, il pratique le Karting sur les pistes proches de l'aérodrome de Royan. Sur l'engin qu'il s'est construit, il s'entraîne pendant deux ans et, en 1974, il se lance dans les courses locales et participe aux championnat de ligue.

Premiers entraînements

En 1976, sous l'autorité du manager Yannick Auxemery, qui était l'entraîneur d'Alain Prost, il fait équipe avec Dominique Dupuy, jeune pilote de Cognac. Le bonheur est à portée et à son comble puisque les premiers trophées tombent et, cette année-là, André Grammatico remporte le championnat de ligue de Karting. Il continue, passe du Kart 125 au 250 cm3.

Kart

Mais sur ces engins rapides, le risque est omniprésent, et c'est après une sortie de route qu'il prend conscience du danger de la compétition sur karting. Il finit la saison et décide de se tourner vers l'automobile. En 1981, il court son premier rallye sur une BMW 2002 d'une quinzaine d'année.

Premier rallye

Cela lui permet de tester le milieu et de juger de ses compétences. Le résultat est satisfaisant puisqu'il termine dans les trois premiers. Mais il souhaite revenir aux circuits et, en 1983, décide de préparer une BMW 323i, pour s'inscrire au Critérium des voitures de production de 2ème division. Ce sera une année formidable; 8 victoires sur 14 courses. Il gagne le Championnat de France.

Podium championnat de France

Dans la foulée, il vend sa voiture, alors très prisée, et s'en achète une autre qu'il prépare pour courir avec les pros, au Critérium de 1ère division. Par manque de budget, après des problèmes de moteur il se trouve face à une réalité bien dure; malgré le sponsoring des huiles MOTUL, l'année 84 ne rapporte pas les succès précédents.
1985, nouvelle préparation pour la voiture, retour au Critérium 2ème division, et de nouveau il gagne le Championnat de France.
1986 est différent avec l'arrivée des grosses voitures, plus puissantes équipées de moteurs 6 cylindres.André Grammatico est classé 3e au championnat et il a la confiance de ses sponsors.
1987, fini le bricolage! les règlements changent. Les constructeurs fournissent désormais les voitures du Groupe A, dont toutes les pièces sont homologuées. Les budgets vont compter et il faudra compter aussi avec une équipe pour travailler sur la voiture. C'est la rigueur. Il est chez les pros et réussi tout de même à monter sur quelques podiums.
Il prépare la saison 1988 avec son sponsor, le budget est calculé et promis. Tout est en préparation. Le temps passe et le versement des acomptes du sponsor se font attendre. L'inquiétude apparaît et s'amplifie avec les semaines qui défilent. Finalement, le sponsor n'honore pas ses engagements et, fin février, André Grammatico, dans sa déception, décide de renoncer à la compétition. Il vend immédiatement sa voiture et, sous l'effet d'une atteinte morale mêlée de regrets, se désintéresse de la compétition et des sports mécaniques. Douze années passent, qu'il consacre à l'exploitation de son garage de Royan, en relation avec les autres établissements de Rochefort et Cognac.

Voiture de course

En 2000, un ami proche lui demande de bien vouloir l'accompagner en Belgique où il doit se rendre pour choisir une voiture avec la perspective de créer un Team pour s'engager dans les compétitions. Il connaît les compétences d'André Grammatico et a besoin de son avis. Ils discutent du projet et son ami lui avoue alors son intention de lui confier la place de manager dans cette équipe. André Grammatico hésite, surpris par la demande, persuadé que les courses étaient de l'histoire ancienne. Arrivés chez le vendeur Belge, ils voient deux modèles disponibles. Une très belle voiture de compétition et une fantaisie étrange, avec l'intérieur mauve; inhabituel en compétition ! Tout le temps où son ami négocie, André Grammatico attend, à la limite de l'impatience et tourne autour de la voiture dont son ami se désintéresse.Il va et vient, inoccupé, de plus en plus impatient. Il finit par ouvrir la porte qui donne accès à ce repoussant intérieur mauve criard. Il s'assied dans le baquet, saisit le volant et balaie du regard le tableau de bord. Bien assis, les reins calés, les bras tendus sur le volant, il est pris par un rêve en même temps qu'une fièvre, qu'il croyait éteinte, se met à monter en puissance, jusqu'à raviver des sensations fortes. De retour de Belgique, il ne se passe que quelques jours avant qu'il se décide à y retourner pour acheter la voiture qu'il croyait sans intérêt. L'engin est préparé, modifié, et la première sortie a lieu à Spa Francorchamp. Sur ce circuit fait pour le pilotage, il obtient le meilleur temps aux essais. La course lui donne satisfaction car il est second à l'arrivée. Après des réglages, des essais et des podiums, l'année 2000 est satisfaisante. Le grand retour est porteur d'espoir.
C'est pour cela qu'en 2001, devant le choix qui s'offre à lui, entre poursuivre ou se retirer, il décide de s'engager et achète une nouvelle voiture, plus compétitive, une BMW 320 Super Tourisme. Il s'engage dans la saison avec un peu de retard et les cinq premières courses sont surtout consacrées aux réglages et aux solutions à trouver. Une succession de victoires s'en suit alors. Il passe à deux doigts de la victoire en Championnat de France B de Super Tourisme; 6 victoires lui reviennent contre 7 au vainqueur, lequel avait commencé la compétition plus tôt dans la saison.

Podium circuit d'Albi

2002 sera donc principalement réservé à la recherche de budgets pour rivaliser avec les meilleurs, étant donné que ce sont les moyens qui conditionnent la compétition. En 2003 c'est le grand retour à la Coupe de France 3e division. André Grammatico est bien préparé et au mieux de sa forme. L'excellente BMW 32O Super tourisme est au point et ainsi, 6 victoires lui permettent de remporter le Championnat de France.

Trophée d'automne Magny-Cours 2001

La saison 2004 est sur le point de débuter. Mais André Grammatico est tenté de se lancer dans une nouvelle aventure. Mais après sa victoire récente, la motivation pour le Championnat de France n'est plus la même . En revanche, le Championnat d'Europe de Super Production est stimulant, un autre niveau ! car se mesurer aux champions des pays d'Europe est très excitant. André Grammatico s'apprête peut-être à sillonner l'Europe .....à suivre.

 


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de Royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...