Meyer Hubert, maire de Royan

Meyer hubert

Flavigny sur Moselle, 10.09.1899 - Saintes, 8.09.1978
Sorti de l'Ecole Navale en 1919, il fit une brillante carrière et en 1935, fut en poste au cabinet du ministre de la Marine.
Au début de la guerre, il se trouvait à l'Etat Major du Général inspecteur des forces en Afrique du Nord. En 1942, après l'invasion de la zone libre par les Allemands, il participa au sabordage de la flotte française à Toulon en coulant son contre-torpilleur Le Lynx. C'est lors du siège des Poches de Royan et de La Rochelle qu'il joua un rôle décisif : le 24 août 1944, sur ordre du commandant de la marine française à Bordeaux, il fut envoyé  à Rochefort. Sa mission, sur l'ordre du général de Gaulle lui-même,était « d'inciter l'ennemi à s'abstenir de tout sévices et de toute destruction dans les poches ». Dans ce but, il mènera des négociations avec l'Amiral Schirlitz et obtiendra  la reddition de La Rochelle, sans qu'il soit procédé aux destructions ordonnées par Hitler. Avec l'Amiral Michaelles, commandant la Poche de Royan-Pointe de Grave, il mèna des pourparlers pour obtenir la grâce de Résistants condamnés à mort et après le bombardement du 5 janvier 1945, il fut envoyé par le colonel Adeline pour organiser les secours et l'évacuation des populations sinistrées.
Ayant quitté la marine en 1954, il se retira dans la région de Royan, d'où était originaire son épouse Hélène, propriétaire du Château de Mons. En 1959, il se présenta aux élections municipales et devint maire de Royan. A ce titre il présida à la poursuite de la renaissance de la ville détruite en 1945 avec les travaux du Port, l'achèvement de l'église Notre-Dame, du Stade, du Palais des Congrès où il reçoit le Président de Gaulle le 13 juin 1963. Il se retira des affaires publiques en 1965.
Il est l'oncle de Didier Quentin qui sera maire de Royan.


Retour

Recherche

la boutique de royan

La boutique de Royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...