Coudert Danièle

Danièle Coudert

Article publié en novembre 2004.

La directrice de la Mission Locale du Pays Royannais, association qui assure une mission de service public dans le domaine de l'emploi et de la formation des jeunes, n'est pas arrivée là par hasard. Elle affirme que c'est « un parcours de vie ». Son activité professionnelle s'insère en effet dans une action militante plus large.

Pas de militantisme politique, bien que j'aie partagé longtemps la vie d'un militant politique, mais un engagement dans les associations, dans les actions sociales.

Née en 1949, Danièle Coudert se dit très marquée par son origine. Ses parents ont quitté la campagne pour devenir ouvriers à Paris, dans le bâtiment et dans l'industrie automobile. Elle a grandi dans l'idée que pour échapper à la condition ouvrière, elle devait réussir ses études. Elle fait donc partie dans les années 67, 68, 69 des 7 % d'enfants d'ouvriers à décrocher leur BAC. Elle doit à cette époque son engagement et sa détermination et la conviction qu'il n'y a pas de réussite sans travail. Le mariage et la maternité interrompent des études de lettres et, après un passage en Tunisie, Danièle Coudert s'installe en 1972 à Saint-Georges-de-Didonne, son mari ayant obtenu un poste de professeur à Royan.
A 23 ans, elle souhaite reprendre une activité mais avec deux enfants et sans permis de conduire, difficile d'aller suivre des études à Bordeaux ou à Poitiers. La jeune femme se lance alors dans l'action associative. Elle passe son BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) et son BAFD (brevet d'aptitude aux fonctions de directeur), s'engage dans les Fédérations de parents d'élèves, accompagne des classes à la montagne, crée une troupe de théâtre.
L'opportunité se présente en 1978 lorsqu'elle est sollicitée pour assister bénévolement un professeur de français qui s'occupe au GRETA de l'alphabétisation des migrants, notamment des populations marocaines. En 1979, elle lui succède et poursuit les cours jusqu'en 1984. Pendant qu'elle encadre un stage d'insertion de jeunes sur Royan, elle suit à Poitiers pendant trois ans, tout en poursuivant son activité professionnelle, la formation du diplôme universitaire d'étude des pratiques sociales. En 1987, elle se voit confier la direction de la PAIO (Permanence d'accueil, d'information et d'orientation). Cette association passera sous la gestion du SIVOM (ancêtre de la CDA) en 1991 puis deviendra la Mission Locale en 1996.

Actualité 2010 : Danièle Coudert a quitté la Mission Locale. Agent du Conseil Général de Charente-Maritime, elle exerce désormais ses fonctions dans la cadre de la Maison Départementale de l'Emploi Saisonnier qui vise à informer et orienter les acteurs de la saisonnalité dans le département.


Retour

la boutique de royan

La boutique de Royan

OFFREZ-VOUS ROYAN !
Livres, images, affiches, posters, souvenirs...